12.10.08

poussières de bonheur

Insaisissables et dispersées dans le cadre spatio-temporel... Parfois j'ai l'impression de les avoir déjà captées dans un certain passé, qu'il soit lointain ou pas du tout. Cela voudrait dire qu'elles y seraient restées. Qu'advient-il? Sans m'en rendre compte, j'en suis saupoudré. Il en reste, mais il en est tombé.

Mon imaginaire m'a convaincu; je vois la trace laissée à maints endroits, aux événements et chez ces personnes qui ont réussi à donner un sens à ma vie. Il faudrait peut-être arrêter de vouloir toujours toutes les réunir, puisque ces tentatives sont vaines... pourtant je continue à capter les si fines particules imperceptibles aux sens.

crédit photo: ici

3 commentaires:

Fab a dit…

Continue de tendre la main pour capter encore plus de ces fines, si fines, particules...

Bisous bonhomme!

atomicjonas a dit…

Merci bien!

J'attends toujours ta visite à Troyes ;) Tu me l'as promis, n'oublie pas!

En attendant, je m'évade à Barcelone fin octobre ;) Question de récupérer un peu de fines particules hehe

Fab a dit…

Je l'ai dit et je vais le faire! je m'inscris dans les dites particules!

(et moi je pars à Cape Town début Novembre!)